Un tournant en trois étapes

Publié le par FatherTom

Un tournant en trois étapes

Parce que le sport est aussi une histoire que l'on suit à travers différents épisodes, beaucoup aiment scénariser les compétitions. Les passionnés de tennis ont ainsi l'habitude de manifester un surcroît d'attention lorsque arrive le septième jeu d'un set alors que ceux de cyclisme transmettent la légende de Paris-Roubaix qui veut que le Carrefour de l'Arbre y est le tournant de l'épreuve. À Lens, les ordinateurs de la Ligue ont offert cette saison au RCL un passage peut-être décisif en février.

"On est à un tournant, annonce ainsi Antoine Kombouaré. On connaît l’importance des deux prochains matches. [...] Prendre trois points [ce soir] contre un adversaire direct comme Évian serait quelque chose d’énorme ! Ça nous permettrait de passer devant cette équipe et de prendre un ascendant psychologique sur nos adversaires. Ce serait un signe fort avant le difficile déplacement à Caen le week-end prochain." Le message de l'entraîneur lensois est parfaitement relayé par les joueurs. Adamo Coulibaly a ainsi conscience que la rencontre de ce soir est "un match capital". "On a deux gros matches face à Évian et à Caen qui arrivent, poursuit l'attaquant. Il faut bonifier les points pris sur les dernières rencontres par des victoires. [...] On doit prendre au minimum quatre points."

Alors que le discours habituel dans le football est de "prendre les matches les uns après les autres", le fait que Kombouaré et Coulibaly se projettent sur les deux prochaines rencontres face à des adversaires habitués à fréquenter les trois dernières places est révélateur du moment particulièrement important qui se joue pour la saison lensoise. Mais le tournant du mois de février est en fait un triptyque. Avant un délicat déplacement au Parc des Princes en mars, le mois le plus cours de l'année réserve en effet encore trois échéances face à des équipes actuellement toutes en seconde partie de tableau. Après la rencontre de ce soir face à Évian (dix-huitième à un point de Lens), les Sang et Or se rendront le 21 février à Caen (quatorzième à cinq points) avant de "recevoir" le 28 février Rennes (douzième à neuf points). Si les Lensois ne négocient pas au mieux ce tournant de leur saison, ils pourraient prendre un virage à 180° avec vue sur l'étage inférieur.

FatherTom

Publié dans Humeur