PSG-Lens : les supporters appellent les dirigeants à "prendre leurs responsabilités"

Publié le par Lance

Comme à Reims et à Saint-Étienne, la tribune visiteurs du Stade d'Ornano affichera complet à l'occasion du déplacement du RCL à Caen. Les Sang et Or seront donc demain encouragés par 1 015 supporters auxquels s'ajouteront les nombreuses personnes présentes dans les autres tribunes de l'enceinte.

Les fans du Racing pourraient en revanche être beaucoup moins nombreux à Paris, deux semaines plus tard. Comme la plupart des associations de supporters des clubs de Ligue 1 (voir l'article Faut-il boycotter la tribune visiteurs du Parc des Princes ? publié en fin de saison passée sur le site sofoot.com), la plupart des groupes lensois appellent en effet au boycott de ce court déplacement en raison du prix des places. Fixé à dix euros dans la quasi-totalité des stades de l'élite, la place en tribunes visiteurs au Parc est beaucoup plus chère dans la capitale. Pour assister au match PSG-Lens, les supporters du club du Pas-de-Calais doivent débourser 40 euros !

PSG-Lens : les supporters appellent les dirigeants à "prendre leurs responsabilités"

Les dirigeants du club de la capitale n'accordent aucun tarif spécial aux supporters visiteurs mais vendent les places du parcage - situé dans un quart de virage - au même prix que les places de autres quarts de virage du stade. Le prix des billets en secteur visiteurs est ainsi encore plus élevé pour les affiches de haut de tableau : la saison passée, le PSG a réclamé 45 euros aux supporters lyonnais et monégasques ! Comme les supporters du PSG, les fans des clubs en visite au Parc des Princes sont victimes de la politique mise en place par les dirigeants qataris : ils payent cher pour assister au match et ne peuvent amener ni mégaphone, ni tambour, ni grand drapeau. "On est dans une logique du sport spectacle à l'américaine, explique Nicolas Hourcade, sociologue spécialiste. On augmente fortement le prix des places et on vise un public haut de gamme. Le club a le mérite de la carté. Il ne veut plus tous les problèmes de violence et de racisme qui existaient avant, mais il ne veut plus non plus de groupes de supporters qui pourraient devenir des contre-pouvoirs ou apporter un point de vue critique par rapport à la gestion sportive ou aux dirigeants. Ils ont donc privilégiés les supporters clients, individuels ou en famille. [...] Puisque le PSG refuse d’avoir des groupes de supporters organisés, il applique des contraintes ­similaires aux supporters ­adverses, ce qui permet aussi à l’ambiance de ne pas être trop favorable aux visiteurs" (voir notamment l'interview "Le PSG veut changer les fans en clients" accordée en février 2014 par Nicolas Hourcade au site humanite.fr).

Les associations de supporters lensois appellent "les dirigeants du Racing Club de Lens à prendre leurs parts de responsabilités afin de négocier des tarifs d'accès raisonnables ou de prendre à leur charge une partie du prix des places." Le club Champion de France - qui, au match aller, a pu vendre à ses supporters les milliers de places du virage Nord du Stade de France au tarif de 18 euros - serait bien inspiré de rendre la politesse, par exemple en alignant le prix des places visiteurs sur celui de celles vendues dans le quart de virage opposé aux moins de quatorze ans (20 euros). Le Racing - qui a versé en fin de saison dernière un total de 406 750 euros de primes de match au personnel administratif (et oui, ça existe...) - pourrait ensuite difficilement faire croire qu'il n'a pas les moyens de mettre la main à la poche pour ramener le prix de la place à dix ou quinze euros.Soit à des tarifs correspondant à ceux qui doivent être pratiqués dans un sport dit populaire.

PSG-Lens : les supporters appellent les dirigeants à "prendre leurs responsabilités"

Lance

Publié dans Infos