Déplacements : la réciprocité n'est fort heureusement pas une règle

Publié le par Lance

Déplacements : la réciprocité n'est fort heureusement pas une règle

En début de saison, la rencontre Bastia-Lens s'était disputée devant aucun supporter nordiste. Le préfet de Corse avait en effet interdit de déplacement les Lensois en raison d'incidents remontant à un match de la Coupe de France 1972 ("Les joueurs bastiais, initialement hebérgés à Lens, avaient été obligés de déménager à Arras lors de la nuit précédant la rencontre, en raison de la présence de supporters lensois menaçant d'incendier leur hôtel. De plus, un rodéo de voitures était improvisé sur le terrain dédié à l'entraînement des joueurs bastiais. Enfin, durant le match, les joueurs bastiais étaient victimes d'intimidations de la part du public.") et d'événements ne les concernant pas (échauffourée entre joueurs du SCB et du RCL en octobre 2011, problèmes posés par les fans corses à l'occasion de plusieurs matches, parmi lesquels Bastia-Marseille) !

Le match retour s'est fort heureusement joué samedi devant quelques dizaines de supporters bastiais. Une bonne nouvelle, annoncée seulement quelques jours avant la rencontre. "Les supporters du Sporting ont dû « batailler » ferme pour être autorisés à assister à cette rencontre que la direction du RC Lens voulait leur interdire, explique sur son site le club des supporters du SCB à Paris. L'interdiction de déplacement n’a été définitivement écartée que trois jours avant la rencontre."

Lors de la prochaine journée, les supporters lensois seront, eux, plus d'un millier à se rendre vendredi à Geoffroy Guichard pour encourager leur équipe. Le site officiel du club a en effet annoncé hier que "le secteur "visiteurs" leur étant dédié est d'ores et déjà complet." À l'aller, seulement 270 Stéphanois avaient été autorisés à faire le déplacement à Amiens, les dirigeants lensois ayant décidé d'être très prudents en raison de la localisation de la tribune visiteurs à côté du kop lensois. "La solution consistant à neutraliser des places en tribune « visiteurs » et en tribune latérale Est a retenu l'assentiment de tous (Amiens Métropole, services de l’État, FFF, LFP), avait expliqué en septembre le RCL dans un communiqué. Le Racing Club de Lens, en qualité d'organisateur engageant la responsabilité pénale et personnelle de ses dirigeants, a fait une demande à la LFP afin de l'autoriser, exceptionnellement pour cette saison, à neutraliser une partie de l'espace réservé aux visiteurs ainsi qu'une partie de l'espace réservé au kop lensois (environ 300 places dans chaque tribune) à l'occasion de ses matches disputés à la Licorne d'Amiens Métropole. Il s'agit là de la seule solution permettant de garantir une bonne gestion de la promiscuité entre les groupes de supporters." Logiquement mécontents de cette décision, l'Union des Supporters Stéphanois avait boycotté le déplacement.

Les interdictions et les limitations de déplacement ne sont fort heureusement pas toujours soumises à la réciprocité. Les Bastiais ont ainsi finalement pu aller à Amiens tandis que les Lensois pourront se déplacer en nombre à Saint-Étienne. On ne l'écrira jamais assez : la meilleure solution pour pacifier les stades n'est pas de commettre une injustice en sanctionnant des innocents mais de faire preuve de sévérité avec les seuls fautifs.

Lance

Publié dans Humeur