À cause de vous, on se tape la honte dans toute la France...

Publié le par Lance

À cause de vous, on se tape la honte dans toute la France...

Il y a pire que des mauvais résultats sportifs, une mauvaise communication ou des problèmes financiers : la violence. Une partie des Lensois présents samedi à Caen s'est manifestée de la plus mauvaise des manières, provoquant l'interruption du match pendant douze minutes et l'entrée des CRS sur la pelouse.

"On a peut-être dégagé une mauvaise image du club, reconnaît Pierre Revillon (membre des Tigers et président de l'Association nationale des supporters) dans les colonnes de La Voix des Sports, mais on nous prend pour des cons. On a beau faire des communiqués, des banderoles, ils n’en ont rien à foutre de nous. Ce qui m’énerve le plus, c’est le communiqué du club qui nous qualifiait de pseudos supporters après ce qui s’était passé contre Metz en novembre. Ça nous est resté en travers de la gorge. Des pseudos supporters ? On est partout."

La fidélité ne constitue en aucun cas une immunité face à la loi et les responsables des incidents de d'Ornano devront donc être sanctionnés. Ils refusent d’être pris pour des cons et d'être considérés comme des "pseudo supporters" ? Les comportements vus samedi sont pourtant stupides et vont à l'encontre des intérêts du RCL. Les jets de projectiles (tubes de PVC, pétards, fumigènes) et les tentatives d'envahissement de terrain ne contribueront évidemment pas à régler les problèmes auxquels est confronté le club. Ils seront en revanche sanctionnés par la Commission de discipline de la LFP. "Sous le coup d'un sursis, Lens pourrait être sévèrement condamné, rappelle Joël Domenighetti dans L’Équipe. Outre une lourde amende, le club nordiste peut écoper d'une fermeture partielle du stade de la Licorne, à Amiens, d'une interdiction de déplacement de ses supporters, voire d'un match à huis clos."

Lance

Photo : Ouest France

Publié dans Humeur