2 000 supporters privés de déplacement à cause de quelques délinquants

Publié le par Lance

2 000 supporters privés de déplacement à cause de quelques délinquants

Comme on pouvait le craindre suite aux incidents survenus lors du match Caen-Lens, la Commission de discipline de la LFP a décidé de se montrer sévère à l'encontre du public lensois. "La Commission décide d'interdire à titre conservatoire le déplacement des supporters du RC Lens pour le match Paris SG - RC Lens (28ème journée de Ligue 1), met le dossier en instruction et convoque les dirigeants pour sa séance du mercredi 25 mars 2015."

À cause de quelques délinquants, 2 000 supporters ayant prévu de faire le déplacement dans la capitale - parmi eux ceux qui étaient à d'Ornano et n'ont commis aucun acte de violence ou ceux qui n'avaient pas fait le déplacement en Normandie - sont donc sanctionnés. Il s'agit évidemment d'une injustice. On ne l'écrira jamais assez : la pacification des enceintes sportives passe par des sanctions sévères à l'encontre des seuls fautifs.

En raison du tarif élevé des places au Parc des Princes (40 euros en tribune visiteurs), les associations de supporters avaient demandé au Racing de financer en partie l'achat des billets (voir notre article PSG-Lens : les supporters appellent les dirigeants à "prendre leurs responsabilités"). Les dirigeants lensois avaient accepté d'aider les supporters. C'était avant les incidents de Caen et avant l'interdiction de déplacement.

Ceux qui n'ont pas respecté la loi à Caen pourraient profiter des prochaines semaines et du temps libre qui leur est laissé le 7 mars pour réfléchir sur l'inutilité de la violence, notamment dans les stades. Il est malheureusement probable qu'ils ne le fassent pas et ne remettent pas en cause leur comportement.

Les supporters lensois pourraient par la suite être encore punis. D'autres sanctions seront en effet infligées au RCL à l'issue de l'audition de ses dirigeants par les membres de la Commission de discipline.

Lance

Publié dans Humeur