Quand les "pseudos supporters" redeviennent "supporters"...

Publié le par Lance

Au lendemain de la décision de la Commission de discipline sanctionnant "d’un match à huis clos partiel avec sursis sur la tribune Est du Stade de la Licorne" en raison d'incidents lors du match Lens-Metz (voir notre article La désunion sacrée), le Racing Club de Lens a écrit hier aux abonnés de cette tribune pour les informer de la décision prise à leur encontre.

Quand les "pseudos supporters" redeviennent "supporters"...

Après avoir utilisé l'expression "pseudo supporters" dans un communiqué condamnant les incidents et provoqué la colère de ceux qui s’étaient sentis visés (voir notre article Le RCL condamne les incidents provoqués par de "pseudos supporters"), le RCL a choisi de jouer la carte de l'apaisement en évoquant cette fois "des supporters du KOP lensois situé en tribune Est [ayant] fait usage d’engins pyrotechniques, allant jusqu’à les jeter sur la pelouse". Les auteurs de ces actes ne se sont pourtant pas comportés en supporters ce soir-là...

Le Racing rappelle que "ce genre d’agissements est intolérable et répréhensible". Il est dommage que la club n'ait pas communiqué sur le nombre de personnes identifiées et sur les sanctions qui leur ont été infligées. Comme trop souvent dans le monde des tribunes, ceux qui n'ont rien à se reprocher ont été sanctionnés et pourraient être privés d'un match si quelques imbéciles décidaient de se manifester avant la fin de saison. La pacification dans les enceintes sportives passe pourtant par des sanctions sévères à l'encontre des seuls fautifs.

Lance

Publié dans Humeur