Placide s'est fait regretter

Publié le par Lance

Placide s'est fait regretter

Auteur d'un très bon match dimanche contre Lens, Johny Placide a multiplié les arrêts et évité à Reims de s'incliner. Le gardien figure dans l'équipe type de France Football (note de 9) et de L’Équipe (note de 8).

Lors de l'été 2012, Placide avait été tout proche de rejoindre le RCL. "Je suis venu à la Gaillette pour rencontrer le président Gervais Martel, avait-il alors expliqué. Si j’ai fait le déplacement, c’est bien sûr qu’il y a un intérêt. J’ai émis le souhait auprès du HAC de pouvoir relever un nouveau challenge. Cette rencontre était l’occasion de voir un peu quels étaient les prochains objectifs du RC Lens. J’étais intéressé par le projet. Il y avait une forte envie de me faire signer, maintenant il existait des choses à régler. J’avais pratiquement donné mon accord pour rejoindre le club et j’attendais que cela avance, mais comme vous le savez, c’est un peu compliqué."

Gervais Martel et Jocelyn Blanchard remplacés par Luc Dayan et Antoine Sibierski, la piste Placide avait été abandonnée. "Je me suis opposé à la venue de Johny Placide que Gervais Martel voulait faire venir, avait reconnu le nouveau directeur sportif quelques semaines plus tard. Je m’en suis expliqué avec l’ancien président lensois qui a très bien compris ma façon de penser. Johny est un bon gardien mais il est jeune. Il a certes une expérience en Ligue 2, mais il aurait peut-être manqué de régularité." Sibierski souhaitant la venue de Janot (255 matches de L1 et 76 de L2 en juin 2012) alors que Jean-Louis Garcia désirait Placide (87 matches de L2 à l'époque), les deux hommes avaient fini par se mettre d'accord pour recruter Rudy Riou (128 matches de L1 et 126 de L2 avant sa signature au RCL). Sibierski redoutait un éventuel manque de régularité de Placide ; Riou avait cependant affiché ce défaut lors de la saison 2012-13. Une des premières décisions qu'avait prise Antoine Kombouaré lors de son arrivée dans le Pas-de-Calais avait ainsi été de faire de Riou une doublure et de recruter Alphonse Areola.

À défaut de défendre les couleurs Sang et Or en Ligue 2, Johny Placide était resté six mois au Havre avant de rejoindre Reims et la Ligue 1 en janvier 2013. Remplaçant de Kossi Agassa pendant dix-huit mois, il est cette saison devenu titulaire.

Lance

Photo : La Voix du Nord

Publié dans Humeur