Dimitri, couche-toi tôt !

Publié le par Lance

Dimitri, couche-toi tôt !

Convoqué pour chacun des dix-neufs matches de la phase aller (douze titularisations, quatre entrées en jeu), Dimitri Cavaré a suivi les matches à Guingamp et contre Lyon devant sa télévision ou dans les tribunes. "C'est sur le plan de l'hygiène de vie (nocturne) que le latéral droit serait discutable actuellement", indiquait La Voix du Nord dans son édition de samedi. Le RCL a tenu à démentir cette rumeur. "Lens nous assure que Cavaré n'est à l'écart que pour des raisons sportives (match, entraînements)", a fait savoir Antoine Placer, journaliste au quotidien régional, sur son compte Twitter. Les performances de Boubacar Sylla ne nous incitent pas à croire en la version officielle...

Après des débuts en milieu de terrain, lors du dernier quart d'heure du match Toulouse-Lens, Sylla a ensuite évolué au poste de défenseur latéral droit où il n'a jamais brillé. En difficulté contre Lille (sortie à la 77ème, note de 5 dans L'Equipe), à Montpellier (sortie à la 47ème, note de 4) et contre Nice (sortie à la mi-temps, note de 4), il a concédé un penalty (certes inexistant) à Guingamp (note de 4) puis contre Lyon (sortie à la 53ème, note de 3).

Le poste d'arrière doit est redevenu un problème au Racing, comme la saison passée déjà. Marcel Tisserand avait été recruté en janvier 2014 et il était prévu qu'il poursuive cette saison sa carrière dans le Pas-de-Calais, puis Christopher Glombard devait lui succéder. Lens ne pouvant recruter, Antoine Kombouaré dispose de trois arrière droit de formation dans son effectif (Dimitri Cavaré, Patrick Fradj et Boubacar Sylla) et d'une solution de repli (Jean-Philippe Gbamin). Cavaré est celui qui a cette saison les préférences de son entraîneur et qui dispose du plus gros potentiel à ce poste. Alors Dimitri, couche-toi tôt !

Lance

Publié dans Humeur