De quelle couleur seront les sièges de Bollaert ?

Publié le par Lance

Fermé depuis plus de huit mois, le Stade Bollaert poursuit sa rénovation en vue de l'Euro 2016. L'enceinte pourra accueillir 25 000 personnes à partir du mois d'août puis 38 000 cinq mois plus tard.

Alors que la structure devant soutenir le toit est en cours d'installation, la maquette du futur Bollaert est exposée à la boutique Émotion Foot depuis fin novembre. Certains des points faibles de cette rénovation revue et mal corrigée y apparaissent évidemment : l'absence d'un étage supplémentaire au-dessus de la Xercès est regrettable ; la condamnation de nombreuses places en Delacourt Niveau 1 - la vision y est mauvaise à cause de l'écran géant qu'il n'est pas prévu de déplacer - est inconcevable.

La maquette a été réalisée dans une ambiance "neutre" où les couleurs Sang et Or n'apparaissent pas. Les sièges y sont ainsi blancs. De quelle couleur seront ceux installés dans le stade ? La décision n'a toujours pas été communiquée. La logique voudrait que les sièges soient rouge, avec éventuellement le nom RC Lens écrit grâce à des sièges jaunes (et non orange, comme c'était le cas depuis 1997 !).

De quelle couleur seront les sièges de Bollaert ?

Une photo publiée hier sur le site officiel du RCL montre quatre sièges dans une tribune de Bollaert. Ils sont de différentes teintes de gris et il est à espérer qu'ils ne sont là que pour faciliter le choix du modèle (assise rabattable).

Prudence tout de même puisque d'étranges choix ont été effectués dans d'autres enceintes. Cet été à Guingamp, des sièges rouges, noirs... et gris ont été installés.de façon aléatoire. Une telle juxtaposition de couleurs donnerait l'impression que davantage de sièges sont occupés les jours de faible affluence... et donnerait satisfaction aux télévisions ! Un an plus tôt, des sièges gris avaient également été installés à Nice. "L’architecte Jean-Michel Wilmotte les avait prévus jaunes, expliquait alors le site metronews. Un choix qui avait créé une polémique et obligé Christian Estrosi à prendre position : «Je n’imagine pas qu’ils soient autrement que rouge et noir» avait dit le député-maire. Finalement, les négociations entre la société, la ville de Nice, l’OGCN et Nice Eco Stadium ont abouti à un compromis : des sièges gris clair, reposant sur un petit socle noir avec un autocollant rouge vif sous l’assise des strapontins, visible lorsque personne n’y est installé." Dans un cas comme dans l'autre, le résultat est esthétiquement peu satisfaisant. Bollaert ne devra donc pas suivre ces mauvais exemples.

Hebergeur d'image

Lance

Publié dans Humeur