Un nul au goût de victoire !

Publié le par Lance

Un nul au goût de victoire !

"Nous aurions mal dormi si on avait perdu ce match", confiait Ahmed Kantari à l'issue du Derby. Que le Marocain se rassure, tous ceux ayant le cœur Sang et Or ont passé une très bonne nuit ! Leur sommeil a été bercé par les images de joie aperçues hier à la fin du match Lens-Lille.

Ce bonheur soudain est né d'un but d'Adamo Coulibaly (90ème +1), l'homme qui a pris la bonne habitude de faire exploser de joie le virage Sud du Stade de France."Un Derby, ça se gagne", rappelait vendredi l'attaquant ; "un Derby ne se perd pas", se contentait-il hier soir. Il est vrai que certains nuls ont un agréable goût de victoire. Ces retrouvailles contre Lille en font assurément partie.

Dominateurs mais trop défaillants techniquement, les Lensois ont trop peu inquiété Enyeama. Menés au score contre le cours du jeu (but de Gueye à la 48ème), ils n'ont jamais abdiqué. Alors que plus grand monde n'y croyait et que Kombouaré préparait le discours qu'il allait tenir à ses joueurs, Coulibaly a fait taire les arrogants supporters lillois venus en petit nombre à Saint-Denis.

Avec un point arraché dans le temps additionnel, il serait aisé de conclure que le RCL s'en sort bien. C'est en fait le LOSC qui s'en sort bien ! Dominés dans le jeu (43% de possession de balle, 5 tirs contre 15 pour Lens, 15 centres contre 41 pour Lens), les Lillois ont marqué sur leur seule véritable occasion du match un but entaché d'un hors jeu. Le promu lensois interdit de recrutement a été meilleur que son voisin aux ambitions européennes !

Meilleur... ou moins mauvais. Sur la pelouse comme dans les tribunes, ça n'a pas été un grand Derby. Il est d'ailleurs regrettable que les associations ayant su faire usage contre Metz d'un mégaphone pour lancer des insultes contre l'actionnaire du club n'en ait pas utilisé un pour coordonner les chants lors d'un match contre le grand rival...

En attendant de retrouver un vrai Derby dans une enceinte pleine et bouillante, en attendant de faire à nouveau tomber Lille, Lens a mis fin à une série de trois victoires consécutives en faveur des Dogues à l'issue d'un scénario renversant. Ce matin, les Lensois ont le sourire et les Lillois font la grimace. Ça suffit à notre bonheur !

Lance

Publié dans Infos