Une semaine cruciale pour le Racing

Publié le par Lance

Une semaine cruciale pour le Racing

Une semaine cruciale débute pour le Racing Club de Lens. Sur le terrain mais surtout en coulisses.

Samedi, les joueurs d'Antoine Kombouaré joueront un match important à Lorient. Avant-derniers de Ligue 1, les Sang et Or affronteront le dernier. Après des déplacements à Bastia (1-1) et à Annecy (défaite 2-1 contre Évian) en septembre, c'est le troisième adversaire direct auquel ils rendront visite. Quatre semaines après l'avoir emporté à Toulouse (0-2), les Lensois seraient bien inspirés de prendre trois points. Au pire, ils devront obtenir le point du match nul pour mettre fin à une série de deux défaites consécutives et ne pas retrouver une dernière place déjà occupée à l'issue de la dixième journée (défaite contre Paris, 1-3).

D'ici le déplacement dans le Morbihan, les regards ne seront pas tournés vers les terrains d'entraînements de la Gaillette mais vers les bureaux du centre administratif avionnais. Les 2,5 millions d'euros devant permettre au RCL de pouvoir recruter sont en effet attendus sur le compte du club. "Je me suis rendu à la banque d'Azerbaïdjan pour voir s’il n’y avait pas de problème particulier, expliquait Gervais Martel le 6 novembre. J’ai été reçu par le directeur. Il m’a confirmé avoir tous les éléments pour actionner cette garantie après un délai de dix jours ouvrables. Je m’attends donc à avoir le versement entre le 17 et le 20 novembre, à une journée près."

Après l'attente de l'avis du CNOSF au sujet de la montée du Racing, en juillet, l'attente d'un nouveau verdict débute ce lundi. La bonne nouvelle est espérée d'ici jeudi, voire vendredi. Elle constituerait un beau cadeau pour Gervais Martel qui fêtera ses soixante ans jeudi et s'est démené pour trouver un homme d'affaires acceptant d'investir dans le Racing (Hafiz Mammadov a versé 21,5 millions au RCL) puis pour trouver une solution lorsque son partenaire lui a fait faux bon.

Lance

Publié dans Humeur