"Une fois l'armoire à trophées bien remplie, je reviendrai à Lens"

Publié le par Lance

"Une fois l'armoire à trophées bien remplie, je reviendrai à Lens"

Champion d'Espagne 2012, vainqueur de la Ligue des Champions et de la Coupe d'Espagne 2014, plus jeune capitaine de l'histoire de l'Equipe de France derrière Etienne Jourde (1910), Raphaël Varane est la plus belle réussite de la Gaillette, aujourd'hui classée neuvième centre de formation européen selon l'étude annuelle de l'Observatoire du football du CIES* (quatrième centre français derrière ceux de Lyon, Paris et Rennes ; cinquième centre français derrière ceux de Rennes, Auxerre, Sochaux et Monaco selon le classement de la DTN*). Après avoir fait la une de L'Equipe le mois dernier, Raphaël Varane occupe aujourd'hui celle de France Football, qui lui consacre dix pages.

Dans un article dédié à son jeu, Patrick Urbini recense les qualités du défenseur. "Sa maturité est bluffante, sa maîtrise du poste étonnante, sa facilité technique impressionnante, son registre immense, sa personnalité intéressante et tous ceux qui l'ont cotoyé un jour s'accordent à dire qu'on parle là d'un joueur hors norme. Pour brosser son portrait et résumer son talent en quelques mots ? Il va très vite, il anticipe toujours, il relance juste et ressort proprement les ballons, il peut changer le jeu et le rythme à tout moment, il sait lire toutes les situations et sentir les coups, il se place et se replace bien, il prend les bonnes décisions, il respire l'intelligence, il dégage beaucoup de calme et de tranquillité, il inspire confiance et est en permanence à l'écoute, curieux et avide d'apprendre. Il est aussi puissant et performant dans le duel, il commet peu de fautes, sans doute parce qu'il ne se jette jamais et préfère défendre debout, il possède une grosse qualité de passe et de frappe, il possède également de la taille et un jeu de tête formidable, il ne manque pas d'élégance, autre signe distinctif, il ne laisse rien au hasard dans sa préparation et en termes de concentration, de sérieux et d'attention, il fait figure d'exemple. [...] Varane est donc un phénomène, un prodige, une perle rare, un surdoué." Un génie de vingt-et-un ans auquel il ne manque que l'expérience.

Lancé en Ligue 1 par Jean-Guy Wallemme, le 7 novembre 2010, Raphaël Varane n'a disputé que vingt-quatre rencontres sous le maillot Sang et Or (vingt-trois en championnat et un en Coupe de France) et n'a évolué qu'à seulement dix reprises sur la pelouse de Bollaert. La Gaillette d'Or 2011 aimerait retrouver son club formateur en fin de carrière, révèle Anthony, son frère. "Quand on est entre nous, pour rire, Raph' me dit souvent : «À trente-cinq ans, une fois l'armoire à trophées bien remplie, je reviendrai à Lens.» Mais, en vérité, je sais qu'il ne rigole pas."

Lance

CIES : Centre Inernational d'Etude du Sport
DTN : Direction Technique Nationale

Publié dans Infos