Quelle profondeur de banc !

Publié le par Lance

Quelle profondeur de banc !

La photo officielle prise en début de semaine faisait sourire : avec seulement vingt joueurs présents (un vingt-et-unième, Loïck Landre, était absent), le photographe n'avait pas pu disposer les joueurs sur trois rangs, comme c'est le cas d'habitude (voir notre aticle L'effectif 2014-15).

Privé de Gbamin, Kantari, Le Moigne, Riou et Touzghar, Antoine Kombouaré a pourtant pu faire des choix au moment de coucher le nom des onze titulaires alignés à Toulouse. Le technicien artésien a ainsi choisi de se passer des services de Nomenjanahary, Chavarria et Coulibaly, leur préférant El-Jadeyaoui, N'Diaye et Guillaume. "Souvent, quand une équipe joue le PSG, il y a de l'euphorie et c'est compliqué lors du match suivant, explique-t-il. C'est pour ça que je n'ai pas hésité à changer la majeure partie des joueurs pour injecter du sang neuf. L'idée était d'apporter des joueurs frais avec des gars frustrés de ne pas avoir joué contre le PSG. C'était un pari."

Le pari s'est révélé gagnant. "J'espère, poursuit Kombouaré, que que ce match va les faire grandir et qu'ils en apprendront beaucoup de choses". Après onze journées, le technicien sait maintenant qu'il peut faire appel, en cas de besoin, à Ba, Belon, Cavaré ou Guillaume. Ce qui n'efface aucunement le besoin qu'a le RCL de renforcer son effectif.

Lance

Photo : rclens.fr

Publié dans Humeur